Analyser des partenariats : quels sont les partenaires concernés et comment les mobiliser selon leurs intérêts et leur influence?

Revenir à l'étape 1

Télécharger la version pdf

Objectif : analyser les partenariats et identifier les stratégies de mobilisation selon leurs intérêts et leur influence

Ce document vise à identifier les principaux partenaires concernés par l'enjeu de santé et de bien-être. Le schéma illustre les principaux acteurs avec lesquels les CSSS sont appelés à travailler :

 

Voici, à titre d'exemple, une façon de lister les partenaires concernés en fonction du type d'organisation ou regroupement d'acteurs.

Liste des principaux partenaires et regroupements

 

Développer une connaissance plus approfondie des partenaires concernés

Les questions suivantes sont utiles pour mieux connaître les partenaires et les regroupements d’acteurs concernés par l’enjeu de santé et de bien-être  et pour débuter la réflexion quant à la structure du projet et l’analyse des parties prenantes. Notons que les organisateurs communautaires détiennent souvent plusieurs de ces informations.

  • Quelle est la mission des partenaires et des regroupements d’acteurs?
  • Quelle est la nature des liens de collaboration entre les membres de ces regroupements? Partage d’information, répartition des fonds, coordination des services, soutien et partage d’expertises, réalisation d’un projet commun?
  • Quelle est la composition de ces regroupements?
    • Y a-t-il des partenaires concernés par l’enjeu de santé qui sont absents de ces regroupements? Si oui, est-il envisageable de proposer un ajout de partenaires?
    • Est-ce que les personnes qui participent à ces tables ont la latitude décisionnelle requise pour engager leur organisation dans un projet collectif, ou ont-elles des mécanismes pour faire entériner les projets collectifs par leur organisation?
  • Est-ce que des projets identifiés dans les plans d’action de ces regroupements visent l’enjeu de santé et de bien-être que vous avez identifié? Est-ce que ces regroupement ont la latitude pour adapter leur plan d’action, si requis?

Analyser les parties prenantes pour faciliter le partenariat

L’analyse des parties prenantes (stakeholders) permet de prévoir le degré d’appui ou d’opposition des divers acteurs concernés par votre enjeu de santé et de bien-être. Quelques acteurs influents et réfractaires à votre projet pourraient faire obstacle à sa mise en œuvre, voire la faire échouer. Cette analyse est donc cruciale pour orienter les prochaines étapes de mobilisation des acteurs et identifier les intérêts à considérer pour que le projet réponde le plus possible aux besoins de la population et des partenaires.

Identifier les liens ainsi que le degré d'intérêt et d'influence des acteurs

Les différents partenaires et regroupements ciblés précédemment dans le tableau Liste des partenaires et des regroupements peuvent être catégorisés en fonction de leur degré de pouvoir/d’influence et d’intérêt envers un projet collectif lié à l’enjeu de santé et de bien-être identifié. Notez qu’il peut être pertinent de nuancer votre analyse du positionnement des différents acteurs concernés par votre projet. Certains acteurs qui semblent appartenir à une même catégorie  (ex. : médecins) peuvent avoir des préoccupations et intérêts très différents selon leur fonction (ex. : président du CMDP vs un médecin de clinique privée).

Vous pouvez utiliser le tableau suivant, adapté du guide du RÉFIPS, pour illustrer votre perception quant à l’influence et l’intérêt des acteurs envers le projet.

Tableau des parties prenantes

Cette classification permet d’orienter les actions à prendre avec les divers partenaires. Ainsi, il peut être envisagé que :

  • les parties prenantes qui ont une grande influence et un grand intérêt seront les piliers de votre projet, d'où l'importance de les impliquer le plus rapidement possible et tout au long du projet.
  • les parties prenantes ayant un pouvoir élevé, mais un degré d’intérêt faible doivent faire l’objet d’une attention particulière. Que pouvez-vous faire pour les convaincre de l’intérêt du projet? Est-ce que certains d’entre eux détiennent un pouvoir décisionnel sur la démarche en partenariat que vous souhaitez réaliser? Comment expliquez-vous leur manque d’intérêt? Est-il possible de prendre davantage en compte leurs préoccupations dans le projet? Les réponses à ces questions pourront guider vos actions. Toutefois, peu importe leur pouvoir décisionnel, ces regroupements doivent être informés régulièrement du projet et de ses avancées.
  • les acteurs ayant un grand intérêt et un faible pouvoir d’influence doivent également être informés. Des collaborations avec eux pourront être explorées au moment opportun.
  • les parties prenantes ayant un intérêt faible et un pouvoir d’influence faible pourront bénéficier d’un suivi minimal.

Analyser les gains et les pertes pouvant être anticipés

Il peut être utile d’identifier quels sont les gains et pertes possibles pour chacune des parties prenantes, en lien avec la réalisation du projet. Cela permettra d'ajuster votre stratégie d'influence en mettant en valeur les gains et d’identifier, si possible, des moyens pour atténuer le sentiment de pertes.

En somme

Ces analyses vous sont utiles pour mieux connaître les partenaires et les regroupements du territoire liés à l’enjeu de santé et de bien-être sélectionné, et d’identifier des éléments à considérer lorsque vous leur tendrez la main pour réaliser un projet collectif avec eux.

Références

CE-FAO (2011). Sécurité alimentaire : l'information pour l'action. Analyse des parties prenantes. En ligne , www.foodsec.org.

Renaud, L. et Lafontaine, G. (2011). Guide pratique : Intervenir en promotion de la santé à l’aide de l’approche écologique, Édition Partage, Réseau francophone international pour la promotion de la santé, Montréal, Canada.