Bonnes pratiques

Quelles sont les bonnes pratiques liées à l’exercice de la responsabilité populationnelle? Répondre à cette question n’est pas simple, sachant que l’amélioration de la santé de la population dépend de multiples déterminants et que les actions posées en ce sens génèrent bien souvent des effets à moyen et à long terme. En ce qui a trait aux pratiques de gestion, le consortium IPCDC a identifié à partir de la littérature des conditions de succès pour la réalisation de projets liés à la responsabilité populationnelle. L’expérience démontre également qu’une gestion des interventions sous forme de continuum (promouvoir, prévenir, guérir et soutenir) ainsi qu’un travail en réseau efficace avec des partenaires sectoriels et intersectoriels contribuent à renforcer la portée des interventions sur la santé de la population.

Dans cette perspective, l’Observatoire québécois des réseaux locaux de services, l’un des membres du consortium IPCDC, a documenté plusieurs initiatives de collaborations entre les CSSS et les partenaires de leur territoire visant à améliorer la santé de la population.

Visitez la section de OQRLS

Initiatives documentées par l’OQRLS

  1. L'initiative découle de l'identification d'un besoin de services de santé ou d'un problème de santé/bien-être présent au sein d'un RLS.
  2. Le CSSS et au moins un autre partenaire autonome du réseau local de services collaborent activement afin de répondre à ce besoin ou de solutionner le problème de santé.
  3. L'initiative s'est traduite par un changement concret dans l'offre de santé et de services sociaux ou dans l'offre d'activités préventives sur le territoire.

Consultez les initiatives documentées par l'OQRLS