Poursuivre la mobilisation : quels sont les rôles et les équipes pertinents à la réalisation du projet

Revenir à l'étape 1

Télécharger la version pdf

Objectif : mettre en place une structure de gestion de projets

Pour être en mesure d’élaborer, d’implanter et de suivre votre projet, il est important : 1) d’identifier un chargé de projet et un directeur de projet et 2) de mettre en place une structure de gestion de projet.

Chargé de projet

Le rôle du chargé de projet consiste principalement à diriger le projet au quotidien, de veiller à son bon déroulement et de gérer les liens entre les diverses équipes associées au projet ainsi qu’avec le directeur du projet. Il agit aussi en tant que mobilisateur des équipes engagées dans la réalisation du projet et contribue à concilier les points de vue différents et à répartir les rôles et responsabilités des acteurs. Il est recommandé que cette personne puisse se consacrer au moins à demi-temps (0,5 équivalent temps complet) à la gestion du projet.

Le directeur parrainant le projet

De manière générale, un cadre supérieur de l’organisation est désigné comme le mandant du projet.  Étant imputable du succès ou de l’échec du projet, cette personne veille à l’alignement de celui-ci sur les orientations stratégiques, à la promotion du projet et à la mobilisation des membres de l’organisation en faveur du changement.

Il convient de clarifier dès le début du projet le rôle du chargé de projet et du mandant de même que la marge de manœuvre dont ils disposent respectivement, non seulement par rapport aux autres membres des équipes, mais également par rapport aux autres gestionnaires de l’organisation ainsi qu’aux partenaires engagés dans le projet. 

Structure de gestion de projet

La structure de gestion de projets renvoie aux différentes équipes qui contribueront à la réalisation de votre projet. Généralement, on retrouve deux ou trois équipes qui se partagent les rôles stratégiques, tactiques et opérationnels. Le mandat et la composition de ces différentes équipes varient en fonction de différents facteurs, dont l’envergure du projet et la culture de gestion de l’organisation. À noter que la participation du chargé de projet est requise au sein de chaque équipe pour assurer la liaison entre celles-ci et la cohérence de leurs actions.


Voici une description des trois types de rôles associés à la gestion du projet :

Rôles stratégiques

  • Formuler la vision et les orientations stratégiques du projet 
  • Développer la légitimité du projet
  • S’assurer de la mobilisation des acteurs
  • Assurer la cohérence entre les objectifs du changement, les objectifs du projet, les règles et les incitatifs de l’organisation 
  • Résoudre les enjeux stratégiques associés à la mise en œuvre du projet (politiques, financiers, etc.)
  • Concevoir une stratégie d’évaluation du projet
  • Prendre les décisions entourant la  pérennité du projet

Rôles tactiques

  • Élaborer un plan d’action sur la base des orientations stratégiques
  • Analyser les pratiques existantes à la lumière des données probantes
  • Mettre en place des mécanismes de collaboration 
  • Identifier les compétences à consolider et à développer
  • Résoudre les obstacles opérationnels associés à la mise en œuvre du projet
  • Donner un sens au projet en traduisant les orientations stratégiques de manière opérationnelle
  • S’assurer de la mise en place des moyens (ex. outils, mécanismes, structures) qui faciliteront l’implantation des changements

Rôles opérationnels

  • Maintenir et renforcer la mobilisation des acteurs concernés vers l’atteinte des résultats
  • Implanter le projet 
  • Identifier les activités à transformer et les modalités de mise en œuvre
  • Identifier les obstacles et les pistes d’amélioration à partir des connaissances détenues par les acteurs œuvrant au niveau opérationnel

Références

Trottier, L.-H  (2012) Guide de gestion du changement de l’IPCDC (en développement).

Lemire, N. et Litvak, E. (2011). L’amélioration en santé : diriger, réaliser, diffuser. Laboratoire d’expérimentation en gestion et en gouvernance (LEGG) de la santé et des services sociaux de la Montérégie.