Principaux déterminants de la santé - Environnement physique

Qualité de l'air, de l'eau et du sol

La qualité de l’environnement physique (qualité de l’eau potable, des eaux de baignade, de l’air et des sols, qualité et sécurité des produits de consommation) a un lien étroit avec la santé des populations. On associe, par exemple, l’exposition aux rayons ultraviolets au cancer de la peau. De même, les liens entre la présence de pollen et la rhinite allergique sont connus. Selon les experts, d’autres problèmes pourraient surgir dans un avenir plus ou moins rapproché. En effet, les changements climatiques qui affectent déjà la planète risquent d’amplifier les problèmes de santé. Les répercussions des conditions climatiques entraînent de plus en plus de vagues de chaleur accablante et de périodes de froid intense. De la même manière, la qualité de l’air intérieur et extérieur a des répercussions sur la santé et une mauvaise qualité de l’eau entraîne des maux de toutes sortes.

Logement

Un logement insalubre, comportant de la moisissure, ou surpeuplé présente un risque pour la santé des personnes. Aussi, le coût élevé du logement réduit la disponibilité des ressources pour se procurer d’autres biens essentiels. Le fait de ne pas bénéficier d’un logement (itinérance) est généralement associé à des problèmes de santé physique et mentale importants.

Aménagement du territoire

L’aménagement du territoire renvoie à la manière dont les infrastructures (routes, parcs, transport en commun, services de proximité, etc.) d’une communauté sont organisées. Cet aménagement influence, entre autres, l’accès de la population à des services (ex. : services de santé, alimentation), à des environnements (ex. : parcs) ou des activités (ex. : activités sociales ou sportives) favorables à la santé.