Quelles sont les étapes à considérer pour évaluer et développer les compétences des différents acteurs?

Revenir à l'étape 2

Télécharger la version pdf

Un plan de développement  des compétences et de partage des connaissances : un élément essentiel à la réalisation de projets en matière de responsabilité populationnelle

Ce document vise à vous soutenir dans l’élaboration de votre plan de développement des compétences et de connaissances pour faciliter la réalisation de votre projet. Les étapes suivantes vous aideront à préciser votre plan.

Étape 1 : développer une compréhension commune de la responsabilité populationnelle et de ses implications

Le développement d’une compréhension commune de la responsabilité populationnelle est crucial dès les premières réflexions liées au projet. Il l’est également lorsque l’on souhaite construire un plan de formation/soutien en matière de responsabilité populationnelle, et ce, en collaboration avec les acteurs concernés.

Pour vous soutenir à ce sujet, l’IPCDC a développé un référentiel de compétences en matière de responsabilité populationnelle ainsi que divers ateliers et séminaires permettant de maîtriser les principaux concepts et implications de cette responsabilité. Ceux-ci peuvent être adaptés aux conseils d’administration, aux cadres supérieurs et intermédiaires, aux intervenants et aux partenaires.

Étape 2 : identifier les acquis et les besoins en matière de compétences

Les différents acteurs auront à développer un niveau d’expertise variable au regard des connaissances, habiletés ou attitudes requises pour exercer la responsabilité populationnelle (ex : leadership mobilisateur et communication, connaissance de l’état de santé de la population, de ses déterminants et de l’approche populationnelle). Certains devront uniquement être sensibilisés à ces savoirs, d’autres devront être en mesure de les comprendre et de les appliquer, alors que d’autres devront en maîtriser les fondements afin d’accompagner les changements de pratiques. Un outil d’autoévaluation des besoins de développement de compétences conçu par l’IPCDC est disponible en communiquant avec son équipe.

Étape 3 : offrir aux acteurs des activités de développement de compétences adaptées aux besoins identifiés et favoriser l'accès aux données probantes

La réalisation d’un projet nécessite la contribution de différentes expertises. Il importe donc d’identifier si les membres de l’équipe détiennent le bassin de compétences nécessaire. Selon les besoins identifiés, des activités de développement de compétences pourront être organisées en collaboration avec l’IPCDC pour renforcer les compétences de l’équipe. Si certaines activités de formation continue peuvent être conçues directement en lien avec les besoins de l’équipe pour réaliser le projet (ex : mise en situation et activités d’apprentissages liées au projet), il est également intéressant de réfléchir aux besoins de l’équipe et de l’organisation à moyen et long terme. Dans cette perspective, des activités de formation universitaires ont l’avantage de développer une compétence plus approfondie des domaines souhaités et de doter les participants d’une formation créditée. L’IPCDC offre diverses options de développement de compétences.

Par ailleurs, le développement des compétences va de pair avec l’accès aux connaissances et aux informations dont les membres de l’organisation ont besoin pour agir efficacement. Il est intéressant de se questionner sur les modalités à mettre en place pour que l’équipe ait accès aux connaissances et outils pertinents.

Étape 4 : Favoriser la consolidation des apprentissages

Au-delà des activités de développement de compétences, il est intéressant de considérer les modalités mises en place pour faciliter le transfert et la bonification des apprentissages dans la pratique. Le fait que les activités  soient en lien direct avec la réalisation d’un projet facilitera certainement l’introduction de ces nouveaux savoirs dans leurs pratiques. Il est également souhaitable de prévoir du temps pour questionner les pratiques et favoriser le co-développement des membres de l’équipe. De plus, l’identification de mentors ou de personnes ressources dans l’organisation peut également faciliter l’intégration et le renforcement des compétences au profit de l’action.

En bref, la réalisation de projets entraînant des changements de pratiques requière un plan de développement des compétences et de partage des connaissances qui permettra à l’équipe de sortir de sa zone de confort en toute sécurité.